Blog

Forces & Faiblesses

Story TellerAprès avoir passer le tourbillon des premiers balbutiement de l’histoire et de la mise en bouche du design du monde dans lequel les personnages évoluent. Nous sommes capable de dire que la chronique à finalement hissée les voiles et vogue lentement sur les eaux du gameplay.  En continuant sur la métaphore, si habilement amener, le bateau prend l’eau ! Rien de grave, mais tout de même agaçant.

En terme de gameplay, il faut avouer qu’on ne peut pas renouveler constamment les différentes méthodes de créer des scènes d’aventures. Le jeu reste doit absolument resté dynamique et pour permettre un déroulement simple mais efficace. Le combat, quoi que généralement long en terme de temps de jeu, est ce qui permet le plus efficacement de faire avancer l’histoire. On progresse, mais pas aussi rapidement dans les pages de l’histoire du jeu. D’autre méthode permet de mieux raconter l’histoire, sans pour autant prendre beaucoup de temps de jeu. On utilisera alors des méthodes comme les enquêtes, l’espionnage, les drames et plusieurs autres permettes de faire avancer l’histoire plus rapidement en terme de jeu.

En sommes

combat-time.JPG

tactique-time.JPG

Moins il y a de combat, plus l’histoire peut progresser rapidement…

Il faut donc que les combats soient significatif et non uniquement une méthode aléatoire de créer de l’action dans une partie.

Le problème reste entier, car il est facile de participer à un combat, mais pas tous peuvent s’aventurer dans une tirade politique entre seigneurs.

Présentement, c’est ce qui fait prendre la flotte à notre navire métaphorique. On perçoit cette impression que si la situation ne consiste pas au combat, nous perdons plus de 50% des personnages, agissant comme des personnages non joueurs jusqu’au prochain combat.

Alors que si on consulte les personnages, il n’y a pas machinalement cette limitation qui oblige à l’interaction d’un seul personnage dans une seule situation. J’ai pris alors sur moi de décortiquer un brin les personnages devant moi et vérifier les forces et faiblesse de tout et chacun. Je ne tiens pas compte des équipements et des talents, mais uniquement des statistiques de ceux-ci.

On regroupe PLUS ou MOINS comme dans D&D, ce qui facilite l’interprétation regrouper

Déplacement silencieux / Discrétionhide

Crochetage/désamorçage sabotage

LARCIN

Détection / Perception auditive / Psychologie

listen

Bluff / Déguisement / Intimidation

CHARISME.JPG

Diplomatie

DIPLOMATIE.JPG

Fouille / Décryptage

FOUILLE.JPG

Connaissance

KNOW.JPG

donc on est capable de comprendre que majoritairement tous les personnages possèdent ce qu’il faut pour intervenir dans toutes les situations.

On considère connaisseur dès que le personnage possède au moins 4 dés dans son groupement de dés, parce qu’il peut réussir même si une pénalité complexe (-3) est appliqué.

La question qui brûle vos lèvres est : « ouin, mais contre tes NPC ce n’est pas assez! »

Pour répondre, il faut comprendre qu’il y a deux sortent de personnages non joueurs.

  • PNJ clés
  • PNJ générique.

Le PNJ générique aura des groupements de dés généralement distribué de la sorte

  • Compétence d’excellence : GD 5-6
  • Compétence bonne : GD 3-4
  • Compétence moindre : GD 2-3

Le PNJ clé aura des groupements de dés généralement distribué de la sorte

  • Compétence d’excellence : GD 6-8
  • Compétence bonne : GD 4-6
  • Compétence moindre : GD 3-4

Dans les deux cas, on donne généralement 1 excellente, 2 à 3 bonne et le reste sera moindre. Plus le personnage sera d’expérience, plus il fera passer ses compétences bonne vers excellente et faible vers bonne.

Finalement…

Ceci devrait nous permettre de créer des équipes d’action dans des situations hors combat et de mettre de concert le plus de personnage pouvant se compléter dans une composition de compétences.

De plus, cela peut aussi permettre de voir vos ce qui manque au groupe et d’aligner un peu plus la progression des personnages. Parce ce que notre être plus qu’uniquement des muscles et de la magie.

N’hésitez pas à commenter dans la section plus bas et faire vivre la discussion!

Merci

 

Publicités

Les Chroniques de Dathrien

Presentation2

Update - Avril-2018

La chronique débuta en 2018 met en œuvre une histoire médiéval fantastique reprenant les codes historique du « Dark Age » de l’époque médiéval. L’univers se peint alors dans les mêmes codes représentés par la fin de l’Empire Romain et l’époque de la dynastie MérovingienneUne époque plus lourdes, entre deux temps et perdant petit à petit les lumières offertes par la philosophie grecque et la démocratie romaine. 

On altère tout de même cette période en retirant l’apport de l’Église Catholique et de l’appel du Dieu unique. Le polythéisme règne toujours dans les âmes des Hommes, malgré certaine percé de culte unifiant une nation sous les mêmes compréhension des saintes paroles divines. De plus, on reprend certain pattern du post-apocalyptique en allant jouer directement dans l’entre-déchirement d’une nation après une l’invasion démoniaque.

L’histoire suit les aventures d’une famille noble, les Braddock, ayant pour chef de famille un jeune chevalier fougueux et rêvant de conquêtes et de prestige. Le défi est de taille, car les actions de ses paires ont fait perdre les faveurs du Roi et menant directement à quasi extinction de la lignée. Aider par son oncle, son cousin et des amis d’enfance, les Braddock tenteront de reprendre en mains leurs destinés et de faire face à l’adversité.

Les héros (Personnage joueurs)

JJ BraddockJames-Jay Braddock – [Naissance – 1086 AD]

Suite à la mort de son père, le bambin fut recueilli par son oncle Curt Cartwell et amené à la court du Duc William O’Connor. Il devint écuyer du Duc et avec son oncle comme mentor, il rejoignit l’armée pour embarquer dans les croisades des Légionnaires de l’Archiduchesse Margaret Grey. De ses exploits, James parvint à être adoubé, posant ainsi la première brique de la fondation de ses aventures. 

CUrt Carwell Curt Carwell – [Naissance – 1059 AD] 

Héro populaires, Curt entreprit de nombreuses quêtes lui méritant le noble titre ecclésiastique de Paladin des Légions. Fort de ses exploits, il utilisa sa notoriété pour mettre en place un ordre parallèle à la Légion. En 1086 AD Il fonda l’ordre des Hospitaliers et permis aux nobles du Old’Darion de mettre un termes au querelles avec Danthivia, par la création de multiples Abbayes protégeant et prodiguant des soins et aides spirituels pour tous. C’est lors de son retour en ses terres familiale que Curt apprit la mort de ses proches, ayant seulement James-Jay, le fils de sa sœur, comme seul vestige de son passé.

Cyd Toltek Cyd Toltec – [Naissance – 1085 AD] 

Faisant partie de la première génération des Cal’Anorrien ayant immigré au Darion, Cyd fut radicalement déraciné de sa nation. Le statut d’immigrant n’était pas chose simple malgré l’accueil sympathisante au Duché de Sevilia. Terre ayant un énorme potentiel pour un Karamain ayant du coeur au ventre. Accueilli chez sa tante, Cyd aida à la création de monastère et village Karamai dès qu’il fut capable de travailler. L’invasion de Danthranos en sol de Darion en 1099 AD, poussa Cyd à s’enrôler comme légionnaire. C’est par la force des armes qu’il aidera à rebâtir la nation Cal’Anorienne.

GodrickGodric Booker – [Naissance – 1088 AD] 

Fils d’une mère ensorceleuse, Godric fut rapidement versé dans les arts de l’Arcane. Il se permit un apprentissage paisible de celle-ci jusqu’au jour où un évènement perturbateur mise en déroute ses projets de maîtrise de la magie. Cet évènement le poussa à rejoindre les croisades et faire la connaissance de son père Curt Carwell. C’est de cette révélation que le jeune Godric prit conscience de son rôle dans les royaumes des Hommes et des forces démoniaques jouant de machination contre les peuples mortels. À la dur, il comprit que son rôle n’étant pas uniquement d’apprendre, mais de défendre la création.

KevenEthan Wildfire – [Naissance – 1086 AD] 

Ce Dragh naissant dans le sud Vakafold, parcoure depuis que ses jambes lui permettent, les terres de Darion avec l’aide de son oncle Josh Wildfire,  Josh raconta les légendes des Wildfires et comment il en était venu à porté la marque de Nefehru. Voyageant et s’abritant de par les villes et villages de Darion, À la mort de Josh, Ethan se terra dans une taverne au sud dans le High’Darion. C’est en ce lieu de fraternisation qu’Ethan fit la connaissance de Cyd Toltec. Celui-ci lui parla de son devoir de citoyen et de l’importance de protéger son peuple. Ethan n’écoutant qu’à moitié, portant attention que sur l’arme du bougre. Cette guerre ne pourra pas réussir sans un Wildfire aux forges!

PERSONNAGES NON-JOUEURS

Prélude – Les Croisades

Session : 1 , 2 , 3 , 4 , 5 , 6

Livre 1 – Le Comté de Dorstone

Session : 7 , 8 , 9 , 10 , 11

HOME PAGE

 

 

 

 

Background & Psychologie

portraitmix

Depuis les tout premier jours où nous avons décidé d’utiliser un système de jeu différent que les fabuleux Donjons et Dragon et Vampire The masquerade de ce monde, nous avons délaisser un pan complet du rôleplay. Pour simplifier, nous nous sommes rendu compte que d’utilisé un système d’alignement est quelque peu simpliste…

« Je suis Loyal Neutre, donc je suis mon propre code de l’honneur et aujourd’hui, celui-ci me permet de tuer tous ceux qui ose me regarder de travers. »
« Donc, tu tentes de changer ton alignement à Loyal Mauvais? »
« Non, non, là je suis juste à bout, et je bute tout ce qui bouge, mais je reste Loyal Neutre, c’est mon code d’honneur! »
« Va falloir que tu me mettre sur papier, les grandes lignes de ce code d’honneur… »

Whitewolf et son système de jeu offre, une diversité unique en proposant de choisir un vice et une vertu, tout en redonnant un point de volonté pour chaque utilisation conforme à ce vice ou cette vertu. Bref, pour gagner des points de volonté, il faut ce qu’il faut, surtout avec l’importance que ces points offraient. En gros, si votre personindexnage prenait la luxure comme vice, il fallait qu’il aille se vautrer dans les bras de femme de petite vertu, pour « regagner » les points perdus, pour mettre toutes les chances de son côté lors de son prochain combat.

Durant mes recherches sur les créations de monde et de gameplay, je suis tombé sur un site qui utilise une approche vraiment intéressante, pour créer un background et une logique de psychologie de personnage. Je vous offre le « rewrite » en français en adaptant légèrement le contenue pour le rentre utilisable dans mon univers et mes règles. J’ai retiré les pourcentages pour une sélection aléatoire. Je veux que vous interprétiez un personnage que vous allez être capable de jouer, non un mode aléatoire de jeu vidéo.

Personnalité du personange